•  

     

    Le capitalisme à son stade suprême, l'impérialisme, n'a plus rien à offrir comme perspectives progressistes, voire même humaines. l’Impérialisme, stade suprême du capitalisme, c’est la crise, la paupérisation, le chômage, l'oppression néocoloniale, la destruction des Etats Nations et de la nature, la guerre, le terrorisme.

    La crise n’est pas derrière nous, elle est encore devant avec ses catastrophes sociales, économiques, culturelles, politiques, écologiques.

    Le capitalisme et sa crise, c’est l’accentuation aggravée de l’exploitation, c’est la paupérisation massive du monde du travail et des peuples, c’est le chômage, la misère.

    Le capitalisme et sa crise, c’est la guerre des impérialistes contre les peuples, c'est le chauvinisme, le racisme et le fascisme comme armes de division et de destruction massive au profit des seuls actionnaires et de leurs affidés technocrates et politiques de droite et de « gauche ».

    Le capitalisme et sa crise, c’est la guerre des impérialistes pour le profit maximum et pour se repartager les sources de matières premières et les marchés.

    Le capitalisme, c'est aussi, comme se rendent compte de plus en plus les peuples, la dévastation de la nature, de l'environnement.

    Le rapport des forces entre capital/travail, entre impérialisme/Peuples opprimés, entre capitalisme/rescapés du camp socialiste (Chine, Vietnam, Corée du Nord, Cuba, Nepal, Laos), Pays anti-libéraux et anti-impérialiste de l'ALBA et Etats bourgeois indépendants (Russie, Inde, etc) évolue vers le déclin de la « toute puissance » des impérialistes étatsunien et européen. Ce qui aggrave le danger que les impérialistes, fauteurs de guerre, se risquent à provoquer une troisième guerre mondiale pour préserver leur hégémonie planétaire que les peuples contestent de plus en plus.

    Le capitalisme et sa crise, c’est donc aussi des luttes de plus en plus radicales des travailleurs et des peuples contre les effets socialement dévastateurs de la course effrénée au profit maximum.

    La crise, c’est les guerres défensives des peuples agressés pour se libérer de la mainmise des impérialistes.

    Le capitalisme et sa crise, c’est une prise de conscience montante des travailleurs et des peuples que le capitalisme est un mode de production qui détruit à la fois les humains et la nature.

    Le capitalisme et sa crise, c'est aussi le renouvellement progressif de la prise de conscience que le libéralisme est le programme politique unique de l'oligarchie capitaliste des USA et de l'UE pour maintenir leur domination mondiale séculaire sur les travailleurs et les peuples.

    Le capitalisme et sa crise, c’est enfin la révolution quand la classe ouvrière, les travailleurs et les peuples utilisent la force organisée du nombre pour renverser la classe minoritaire des capitalistes dans un pays et/ou dans un groupe de pays.

    Que 2018 soit une étape importance dans la marche des ouvriers, des paysans, des éleveurs, des laitiers, des pêcheurs, des chômeurs, des femmes laborieuses, des sans papiers, des travailleurs de l'informel, des minorités nationales et des peuples opprimés vers la chute finale du capitalisme re-mondialisé qui n'est rtien d'autre que son stade suprême : l'impérialisme.

     

    Bonne année de luttes et de victoires dans la lutte des classes et celles des Nations et peuples opprimés !


    votre commentaire
  • Les militants de la France Insoumise de Artois étaient présents aux deux rassemblements devant le commissariat de Béthune pour soutenir des militants impliqués dans les luttes sociales.

    C’est la députée LREM, Marguerite Desprez, qui est à l'origine de cette convocation qui vise à criminaliser une action collective de salariés en lutte contre la casse des acquis sociaux...

    Marguerite Desprez refuse un débat public sur la casse actuelle, comme elle n’intervient pas ou peu à l'Assemblée Nationale, 9 interventions. Notre députée doit être muette ou peut-être timide.

    Mais non, en fait elle est rattrapée par son appartenance à une classe sociale (elle est actionnaire du groupe qui porte son nom) ultra favorisée par le gouvernement. Muette, timide voilà pourtant une Dame qui trouve le temps de s’en prendre à l'action syndicale pour un simple « tagounet » sur une vitrine sale.

    Que Madame la Députée Desprez, inscrite par dépit sur la liste LREM et en dernier ressort faute d’autres candidats pro Macron sur la 9ème circonscription, sache que les militants de la France Insoumise de l'Artois seront toujours présents pour mettre en mouvement le peuple contre cette oligarchie méprisante...

    Après la casse du Code du Travail qui va détruire nos vies, Mme Desprez et ses complices au gouvernement s’attaquent à la fiche de paie… En effet dans les prochains mois, plus aucune ligne n’apparaîtra pour les prélèvements obligatoires tant pour les salariés que pour les patrons.

    Simplification nous dit-on, plus de revenus nous dit-on… mensonges et fourberies !

    En fait le gouvernement et Mme Desprez préparent nos esprits aux prochaines étapes : destruction de la Sécurité Sociale, du SMIC, des droits Assedic, des aides sociales, des retraites par répartition… Mais la France Insoumise continuera à militer, à lutter, à parler, à avertir, à renseigner… contre cette désintégration organisée d’un siècle de luttes sociales menées par nos aînés.

    Jean-Luc Mélenchon avait prévenu lors d’un de ses meetings « avec eux vous allez pleurer et cracher du sang ».

    Macronléon, l’empereur, Philippe, le maréchal, et la grognarde Desprez aux ordres… doivent comprendre que nous ferons tout pour entraver ce retour au 19 ième siècle, et que nous dresserons des barricades s’il le faut.

    Les Insoumises/Insoumis de l’Artois


    votre commentaire
  • Cahiers n°379


    1 commentaire
  • Chers camarades, nous comprenons vos réactions à notre silence du moment, mais notre Cercle est en pleine réflexion interne suite à des divergences. Merci de nous comprendre


    1 commentaire
  • D'abord merci aux 30 000 camarades qui nous ont déjà lu.

     

    trouvez ci-dessous un lien très intéressant à lire sur l'impérialisme face à la Corée du Nord

    http://www.investigaction.net/fr/robert-charvin-cest-parce-que-la-coree-du-nord-est-souveraine-quelle-existe-toujours/

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique