• votre commentaire

  • votre commentaire
  • Un de nos camarades nous a fait parvenir cette analyse des chiffres de la Seconde Guerre mondiale en se posant cette question nécessaire à la compréhension dans cette année de célébration du débarquement allié en Normandie : « pourquoi falsifie-t-on la connaissance de l'histoire ? »

    On ne peut pas toujours tirer sur l’ambulance en faisant son gauchiste primaire, car si la France a célébré le débarquement des troupes alliées et rappelée le courage des jeunes soldats sur les plages face aux nazis, François Hollande a su reconnaître le rôle historique joué par l’Armée Rouge de Staline sur le Front de l’Est.

    Toutefois dans cette analyse, il manque un graphique, celui qui concerne les soldats des pays colonisés par la France : Algérie, Maroc, Tunisie, Vietnam, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Congo, Côte d'Ivoire, Gabon, Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, République centrafricaine, Sénégal, Tchad, Togo...

    Sur les 700 000 soldats mobilisés dans les armées dites coloniales par la France durant la période 35/45, 70 000 sont morts… 

    Donc l’autre question qui peut être posée est : « pourquoi falsifier la connaissance de cette histoire en omettant de rappeler le rôle déterminant de ces « gens venus des colonies » pour combattre dans un pays et le libérer du joug nazi, alors qu’eux même étaient sous le joug colonial et militaire de la France et des exploiteurs expatriés ? » 

     

     


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique